top of page

Burn-out chez les moins de 30 ans : et si la crise sanitaire levait le tabou ?


Confinement après confinement, la santé mentale est devenue un sujet de premier ordre pour les salariés. Les plus jeunes ne font pas exception. Si la tendance est alarmante, la libération de la parole peut être l'occasion de penser le « monde (du travail) d'après ». Enquête.


6 vues0 commentaire
bottom of page