Point de vue : comment établir une confiance réciproque en 4 étapes incontournables ?


Quels que soient les secteurs d'activités, les acteurs, les tâches à entreprendre et les résultats espérés, sans la confiance entre les uns et les autres, l'échec est probable, notamment en travail hybride !

Il ne s'agit pas d'avoir confiance, ce qui exprime un sentiment inconditionnel, mais plutôt de faire confiance. Il s'agit d'un savoir-être professionnel ou de compétences comportementales qui peuvent être appris observés et améliorés.

Or, la confiance et en particulier la confiance réciproque s'établissent dans le temps en respectant non seulement des savoir-faire et des savoir communiquer mais surtout des savoir-être. La première étape s'établit dans le temps et les résultats, c'est celle de la cohérence des participants dans la pensée, la parole et les actes "Je dis ce que je pense...." La seconde est le dialogue régulier dans lequel chacun s'exprime et répond aux questions et aux interrogations légitimes que se posent aux uns et aux autres, notamment sur les capacités, la faisabilité, les moyens, les problèmes, les délais... La troisième est celle de l'utilisation de l'intelligence collective pour déterminer dans un consensus les tâches à accomplir ,les délais, les moyens, etc.

La dernière et la part d'autonomie laissée à chacun pour prendre ses responsabilités, s'organiser, rendre compte et évaluer son action avec son responsable. Il est prouvé que la confiance réciproque, notamment professionnelle, lorsqu'elle s'établit et se développe dans l'autonomie et la responsabilité améliore les résultats, le bien être et le devenir professionnel et personnel.

A suivre...

11 vues0 commentaire