top of page

💡 POINT DE VUE - Organisation hybride
gare au syndrome de « l’Homme invisible » ! 👀


Pendant longtemps, la majeure partie des Ă©quipes travaillaient en prĂ©sentiel. Chaque membre de l’équipe Ă©tait visible des autres. Quelle Ă©vidence, Ă  l’époque !


Les relations de confiance s’établissaient alors au fur et Ă  mesure du temps, grĂące aux moments passĂ©s ensemble au bureau...


Moments de dĂ©fis individuels, moments de partages de rĂ©ussites collectives ou de difficultĂ©s et moments de pause-cafĂ©, dont on a re-dĂ©couvert les bĂ©nĂ©fices insoupçonnĂ©s jusqu’alors.


Les relations humaines Ă©taient visibles et lisibles !


La pandĂ©mie est passĂ©e par lĂ  et a contraint nombre d’organisations publiques et privĂ©es Ă  passer au travail en distanciel, notamment durant les diffĂ©rents confinements. Inimaginable pour beaucoup avant !


Le syndrome de l’ « homme invisible et de la femme invisible » est alors apparu
avec des difficultĂ©s de visibilitĂ© :


-Visibilité de sa présence au bureau et remplacée par une visibilité relative en visio


-Visibilité des relations humaines en « chair et en os » rendant plus difficiles les relations de confiance


-VisibilitĂ© du travail individuel rĂ©alisĂ©, au niveau de sa hiĂ©rarchie et du reste de l’équipe


-VisibilitĂ© des actualitĂ©s / Ă©vĂšnements importants de l’entreprise


-VisibilitĂ© de sa participation au collectif de travail et aux rĂ©sultats de l’entreprise.


En mars 2020, tout le monde Ă©tait dans le mĂȘme bateau et Ă©tait solidaire pour affronter cette pĂ©riode difficile aussi bien pour les managers, catapultĂ©s dans une organisation inconnue, que pour les collaborateurs contraints de s’adapter Ă  une nouvelle donne



Depuis, le choix est donné à chaque employeur de maintenir ou non une organisation intégrant le télétravail, la fameuse organisation dite « hybride ».


Mais qu’en est-il aujourd’hui du syndrome de « l’Homme invisible » ?


Les organisations hybrides ne prĂ©sentent pas que des avantages et il est important aujourd’hui de faire un point de l’organisation en place et de la façon dont elle est vĂ©cue par chaque membre de l’équipe, pour Ă©viter que ce syndrome ne contamine l’ensemble de vos Ă©quipes.


Et si le tĂ©lĂ©travail n’était pas si « naturel » que ça et qu’il impliquait Ă  plus long terme une transformation des organisations, des compĂ©tences et des pratiques, avec une nĂ©cessaire stratĂ©gie et des formations au management hybride ?


Depuis 2 ans, nous en sommes convaincus et l’actualitĂ© le dĂ©montre.


Gage d'attractivité de la Marque Employeur, il est important d'en tenir compte dans ses recrutements et pour fidéliser des collaborateurs a qui cela apporte une meilleure Q.V.C.T.


Et si c’était le moment de faire le point pour plus de performance et de bien-ĂȘtre ?

2 vues0 commentaire
bottom of page