Management hybride : surveillance et contrôle vs suivi et évaluation

Dernière mise à jour : 14 févr.



Plus de 37 % des entreprises ont mis en place des outils et des procédures de surveillance et de contrôle de leurs collaborateurs ou de leurs équipe en télétravail et notamment :

-des outils collaboratifs (45%),

-de la navigation sur internet (36%),

-la géolocalisation (25%), ou encore la vidéosurveillance (24%),

-les logiciels de tracking via webcam (25%),

-les enregistreurs de frappe sur le clavier, ou keyloggers(20%).


L'application stricte des dispositifs présentés ci-dessus sont de nature à créer un "climat de flicage" pour un certain nombre qu'ils soient managers/gestionnaires ou collaborateurs.

  • 1. L'employeur a des droits mais il doit avertir son collaborateur des procédures qu'il met en place pour la surveillance et le contrôle.

  • 2. L'employeur a aussi des règles à respecter qui doivent être connues des collaborateurs.

  • 3. Les collaborateurs ont aussi des droits et il faut leur faire connaître et les respecter..

L'application stricte des procédures de surveillance et de contrôle que doit suivre le manager constituent un travail supplémentaire dans un emploi du temps très chargé avec ses nombreuses responsabilités et cela ne favorise pas les relations de confiance qui sont les clés de voûte de l'organisation hybride !

Par contre, si l'on choisit dans le Management Hybride, le suivi et l'évaluation dans l'accompagnement que nous avons avec les collaborateurs, alors beaucoup de choses changent dans la productivité, les RESULTATS, le BIEN-ETRE et la CONFIANCE.


Au sein de Quadralinda, nous en sommes convaincus...



8 vues0 commentaire