• Agnès Giroud

Relations humaines : Le télétravail ne protège pas du harcèlement

09/09/2020

Ubisoft, Air France, McDonald’s... L’actualité des derniers mois a été émaillée de cas de harcèlement sexuel ou moral. Alors que le télétravail se généralise, les salariés sont-ils mieux protégés ?

Pour Thierry della Rovere, fondateur de STOPMarcel, site dédié à la prévention des risques psycho-sociaux, la réponse est non. Le travail à distance entraîne des dérives, notamment managériales.

La pratique du télétravail protège les salariés du harcèlement sexuel – même s’il subsiste des exceptions – mais pas du harcèlement moral, qui est le plus répandu dans l’univers professionnel. Les faits de harcèlement moral se sont même sensiblement multipliés pendant le confinement, où le télétravail était à son apogée.

Ce que nous constatons, c’est que les personnes sont très isolées lorsqu’elles travaillent depuis leur domicile. Elles n’ont donc pas la possibilité d’échanger avec leurs collègues sur le comportement de tel ou tel manager, par exemple. Or, nous savons aussi qu’un salarié victime de harcèlement moral développe un sentiment de honte et qu’il n’en parle pas à sa famille ou ses proches.

Le piège, c’est que ces victimes se renferment sur elles-mêmes, qu’elles ne désamorcent jamais la situation, donc qu’elles deviennent vulnérables.

A lire ICI

Site Map

Aide & Contact

contact@teletravailquadralinda.com

06 49 54 63 54

Tours (37000), France

​(©) 2020 - Télétravail Quadralinda SAS l Tous droits réservés