Une collectivité pionnière en télétravail.

"

Extrait du guide du télétravail de la Ville de Suresnes.


Notre pays fait face actuellement à une crise sanitaire d’une ampleur inédite, qui boule- verse notre rapport au travail et nos modes de management habituels, obligeant de nombreux agents de la Ville à devoir télétravailler de manière contrainte, 5 jours sur 5.

Fort heureusement, même face à un contexte de crise aussi exceptionnel, notre Ville n’a pas été prise au dépourvu ! Depuis le début du confinement, le maire Christian Dupuy et l’équipe municipale sont plus que jamais mobilisés pour garantir la santé et la sécurité des agents.

Nous pouvons être fiers de dire qu’en matière de télétravail, notre collectivité, qualifiée souvent de « laboratoire de l’innovation sociale », a une nouvelle fois été pionnière, comme c’est le cas dans d’autres domaines. Ainsi, à Suresnes et contrairement à bon nombre d’autres collectivités nous avons véritablement anticipé le télétravail, puisque dans le cadre du projet « Incarnons le travail de demain » de transformation de la fonction publique que nous portons depuis 2017 à Suresnes, j’ai souhaité signer un accord avec les trois syndicats (CGT, CFDT, FO) un accord d’expérimentation, qui s’est révélée une réussite, permettant ainsi de déployer progressivement le télétravail à l’ensemble des agents. éligibles Ce dispositif a fait l’objet d’un accord avec l’ensemble des syndicats en sep- tembre 2019, dans le cadre d’un dialogue social toujours aussi riche et constructif. Ce déploiement associé à un nouveau management moins hiérarchique et à une transfor- mation des espaces de travail pour une plus grande transversalité a pu se faire grâce à des moyens financiers importants déployés pour moderniser nos outils collaboratifs et doter tous les agents progressivement de nouveaux matériels informatiques.

Aujourd’hui, pourtant, la situation exceptionnelle que nous traversons ne peut s’apparenter au télétravail tel qu’il était connu jusque-là. N’étant plus choisi mais contraint, n’étant plus occasionnel mais quotidien, le télétravail 5 jours sur 5 porte en lui, à court et moyen terme, d’évidents risques d’isolement, d’enfermement et de désocialisation qui peuvent nuire à la qualité de vie au travail et à l’efficacité des agents, d’autant plus lorsqu’il s’exerce dans un environnement peu adapté (partage de l’espace familial, etc.). Une enquête OpinionWay du 20 avril 2020 révèle ainsi que 44% des salariés en France sont en détresse psychologique après les 3 premières semaines de confinement... Nous sommes parfaitement conscients de ces risques et sommes extrêmement mobilisés pour les combattre. C’est la raison pour laquelle, dès le début des mesures de confinement, j’ai souhaité que la Direction RH propose un accompagnement aussi personnalisé que possible, pour qu’aucun agent ne se sente mis à l’écart du collectif de travail, mais se sente, au con- traire, utile à la collectivité tout entière. Les managers sont ainsi amenés, comme ils le font déjà si bien en temps normal, à communiquer sans doute davantage avec la même bienveillance avec leur équipe. Par ailleurs, la possibilité a été offerte aux agents qui se- raient contraints de rester chez eux sans pouvoir télétravailler de prêter main forte à leurs collègues qui en auraient besoin.

Le « guide du télétravail en situation de confinement » que nous publions aujourd’hui s’adresse à l’ensemble des agents actuelle- ment en télétravail au quotidien. Inspiré de précédents guides que la DRH avait déjà conçus, ce document s’adapte au contexte actuel de confinement et vise à apporter, de manière concrète et utile, tous les conseils possibles en matière de bonnes pratiques du télétravail et de management à distance.

Néanmoins, loin de n’être qu’un simple outil « pratique », ce guide vise à tirer les ensei- gnements de la période actuelle, pour sans doute faire évoluer nos méthodes de travail ainsi que nos modes d’organisation et de management. Autant d’évolutions positives que, paradoxalement, cette crise n’aura fait qu’accélérer, et qui seront synonymes de meilleure qualité de vie au travail et d’une plus grande efficacité. C’est la raison pour laquelle il est plus que jamais indispensable de réinventer une autre forme de lien social, qui passera peut-être encore plus par la nécessaire reconnaissance de chaque collaborateur, le sens donné au travail et la valorisation du travail de chacun. Des facteurs qui seront clé, dans un monde de plus en plus digitalisé, où l’on s’affranchira, par choix ou par nécessité, des con- traintes de lieux et d’horaires. Travail à distance, échanges plus informels, autonomie accrue, environnements de travail mouvants, telles seront les grandes mutations du travail de demain. Et la période actuelle nous montre d’ailleurs que bien des tâches que nous pensions impossibles en télétravail sont, en fait, parfaitement réalisables, si l’on s’en donne collectivement les moyens.

"Il est plus que jamais indispensable de réinventer une autre forme de lien social qui passera peut-être encore plus par la nécessaire reconnaissance de chaque collaborateur, le sens donné au travail et la valorisation du travail de chacun."

Loin de subir cette crise, nous considérons donc à Suresnes que du « mal » actuel pourra naître un « bien » encore supérieur. Notre Ville, en tant que collectivité précurseur, s’est toujours inscrite dans une dynamique positive et compte bien, dans les années à venir, capitaliser sur son avance, pour continuer à être une collectivité modèle, inspirante, et référence en matière de travail de demain." 

Béatrice de LAVALETTE Adjointe au Maire déléguée aux Ressources humaines et au Dialogue social Vice-Présidente de la Région Ile-de-France chargée du dialogue social


Bravo.

Site Map

Aide & Contact

contact@teletravailquadralinda.com

06 49 54 63 54

Tours (37000), France

​(©) 2020 - Télétravail Quadralinda SAS l Tous droits réservés